Des exemplaires du premier pistolet imprimé en 3D au monde sont maintenant exposées à Londres au Victoria and Albert Museum.

Développé par Texan anarchiste Cody Wilson, le pistolet a fait l’objet d’une vive controverse car le gouvernement américain tente, en vain, de limiter la possession d’armes à feu et voila que n’importe qui, ayant une imprimante 3D, peut se créer ses propres armes à domicile !

De plus, cette arme est composée à 99% de plastique, ce qui lui permet de passer sans problèmes les détecteurs de métaux…

Deux prototypes de l’arme, imprimé à Londres, ont été acquises par le V&A dans le cadre du London Design Festival, qui se déroule du 14 au 22 Septembre.

Les premiers plans pour ce pistolet en ligne imprimé en 3D sont disponibles sur internet.

L’arme de poing de calibre 380 connu sous le nom « Liberator » est composé de 15 morceaux que n’importe qui peut faire avec une imprimante 3D, et ne nécessite qu’une seule composante non imprimable : un clou métallique qui agit comme un percuteur.

Bientôt tout le monde pourra créer des armes à domicile ??